Journées d’études - l’éducation spécialisée : pour quoi faire ? Toulouse

Les éditions érès organisent 2 Journées d’études intitulées l’éducation spécialisée : pour quoi faire ? du vendredi 25 au samedi 26 novembre 2016 à Toulouse.

Ces 2 journées s’adressent à tous les professionnels curieux de réaffirmer le fil de leur engagement.

PDF - 2.8 Mo
Programme complet avec bulletin d’inscription

20 ans après la 1re parution de De l’éducation spécialisée de Maurice Capul, Michel Lemay aux éditions érès et à la veille de célébrer les 50 ans du diplôme d’État d’éducateur spécialisé, ces 2 journées de rencontres et de débats sont portées par la volonté de comprendre les continuités ou (et) les ruptures ayant marqué l’histoire de l’éducation spécialisée et de ses métiers.

Retrouvez Gabrielle Garrigue, formatrice à l’IRTS pour l’animation de la demi-journée intitulée Des récits éducatifs à l’histoire de l’éducation spécialisée.

Synthèse du programme

** Vendredi 25 novembre 2016

Des récits éducatifs à l’histoire de l’éducation spécialisée
Le grand risque est de ne plus croire en rien et de s’arrêter de porter témoignage sous prétexte que “tout est relatif”, ou de refuser d’apporter un témoignage sous prétexte que chacun doit construire son propre destin… il ne peut pas y avoir d’éducation sans ferveur, sans amour et sans points de repères.
De l’éducation spécialisée, p. 410

L’histoire de l’éducation spécialisée est faite d’une infinité d’histoires et de rencontres dans une singularité sans cesse renouvelée. Rencontres dans un quotidien parfois banal et dans des instants partagés, dont le cadre demeure encore et encore d’une immense variété…
Des étudiants et des professionnels partageront des récits issus de leur pratique, moments uniques de la rencontre qui invitent à penser la pratique éducative sur des questions aussi complexes que le travail avec les familles, la sanction éducative, la dimension militante du métier, etc. qui, par petites touches, dessinent les contours du métier et ses évolutions.

L’éducation spécialisée à l’épreuve des médiations
[…] la situation rendant spécifique l’action éducative est le partage d’un vécu quotidien, par l’intermédiaire d’échanges verbaux et d’activités, ainsi que l’engagement du professionnel dans un “ici et maintenant” avec un ou des sujets.
De l’éducation spécialisée, p. 115

Atelier de poterie, marionnettes, jeux d’eau, activités de groupe, soutien scolaire, etc.
Le travail éducatif se caractérise d’un « “faire ensemble“. Tissu de relations, vivier institutionnel interdisciplinaire, aire de jeu, lieu de mise en scène des difficultés psychiques ou sociales, espace de trans-faire… les médiations, cœur du métier de la fonction d’éducateur, favorisent les passages, les entre-deux, les intermédiaires qui structurent la vie d’un sujet, enfant, adolescent ou adulte.

** Samedi 26 novembre 2016

Quel avenir pour les institutions de l’éducation spécialisée ?
Où ? Pour quels enfants ? Pour quoi faire ? À quelles conditions ? Pour quelle durée ? […] Ce qui ouvre la voie à de nombreuses formes résidentielles imaginables (foyers, appartements thérapeutiques, lieux de vie, etc.)
De l’éducation spécialisée, p. 86

Il s’agit de revenir sur les disjonctions et/ou spécialisations qui ont marqué l’histoire des institutions éducatives pour envisager leur avenir. Toutes les formes d’institutionnalisation et de professionnalisation qu’elles ont connues ont-elles fait progresser la cause des personnes concernées ou au contraire fragilisé les engagements collectifs ?

L’éducation spécialisée, de l’évaluation à la reconnaissance
[…] il appartient aux éducateurs (et aux autres) de s’approprier, dans la discipline choisie, l’appareil conceptuel et méthodologique qu’offrent les sciences de l’homme et de la société, pour interroger en rigueur leur travail quotidien.
De l’éducation spécialisée, p. 385

Les métiers de la relation d’aide éducative et de soin disent très souvent pâtir d’un manque de reconnaissance de la part des politiques et de l’opinion publique. Lorsqu’ils font l’actualité, c’est bien souvent par le biais de faits divers défrayant la chronique. Or l’éducation spéciale “ça marche !“ et “ça marche“ même bien mieux que ne le pensent les professionnels eux-mêmes. Mais qui parle de ce qu’ils font ? où ? et comment ?

Lieu, tarif & inscription

Lieu
Théâtre des Mazades
10 avenue des Mazades,
31200 Toulouse

Tarif
Inscription individuelle : 80 €
Inscription par un employeur : 150 €
Étudiant : 20 € – joindre justificatif

Inscription
Inscription et paiement sécurisé en ligne sur le site Internet : editions-eres.com

Bulletin d’inscription à renvoyer complété et signé.
Éditions érès - 33 avenue Marcel-Dassault - 31500 Toulouse
Inscription validée que si elle est accompagnée de votre règlement – inscription individuelle – ou de la confirmation de votre employeur.

L’actualité du secteur


Explorez le site

Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés