Rencontre avec les référents des terrains de stage

Print Friendly, PDF & Email

ES_-_IRTS_214_10_.jpgCe sont environ 40 référents des terrains de stage long, qui accueillent actuellement dans leur établissement un stagiaire éducateur spécialisé en 2e année de formation, qui ont répondu favorablement à l’invitation de l’IRTS, sur le site de Neuilly-sur-Marne, le jeudi 16 janvier 2014.

Un après-midi consacré à échanger autour de l’accompagnement des stagiaires, des différentes modalités d’évaluation et de certification, du suivi des projets de stage individuels…




ES_-_IRTS_214_12_.jpgES_-_IRTS_214_14_.jpg



ES_-_IRTS_214_16_.jpgES_-_IRTS_214_2_.jpg



Julien Leloup & John Ward, IRTSES_-_IRTS_214_13_.jpg



ES_-_IRTS_214.jpgES_-_IRTS_214_7_.jpg

Animée par Julien Leloup, responsable de la filière Educateur spécialisé et John Ward, responsable de l’alternance, la rencontre a favorisé les échanges avec l’équipe pédagogique constituée de Ludovic Aelbrecht, formateur ; Marie-Christine Benichou, Pascale Bielakoff, Sylvie Jospin-Combe ; formatrices & Daphné Laarif, assistante pédagogique.



Tarek Aidoud & Cindy Da CostaThérèse Pires

Les étudiants – délégués de chaque groupe d’évaluation des pratiques – GEP – sont présents, Tarek Aidoud, Cindy Da Costa, Inès Merkhi, Thérèse Pires et Karen Vangel. Ils complètent les expertises, les analyses des situations avec les formateurs occasionnels, Delphine Calas et Jean-Pierre Barret-Simon, responsables de groupes d’étudiants.



Julien Leloup & Marie-Christine BenichouES_-_IRTS_214_18_.jpg



Ludovic AelbrechtES_-_IRTS_214_17_.jpg



ES_-_IRTS_214_3_.jpgJohn Ward & Sylvie Jospin-Combe

Marie-Christine Benichou précise que cet espace est fondamental. Le stage long est un véritable espace de professionnalisation pour les étudiants en 2e année. Il est donc nécessaire de pouvoir élaborer tous ensemble, les référents professionnels ayant des demandes envers le centre de formation et nous vis-à-vis d’eux.

La réforme des diplômes a modifié les modalités de certification. Il est donc plus compliqué de prendre appui sur sa propre lorsque celle-ci est antérieure à 2007, ce qui est le cas de nombreux référents de terrain. Ils sont parfois inquiets dans leur rôle face à la certification – dossier de pratique professionnelle, journal d’étude clinique, mémoire et dossier partenariat réseau. C’est lors du stage long que les étudiants récoltent la matière à l’élaboration de ces différents dossiers. Les questions des référents sont légitimes : comment accompagner au mieux le stagiaire, comment l’accueillir…

Les étudiants ont dans cet espace, un rôle important, ils sont les porte-parole de leurs camarades. Ils s’en saisissent et sont conscients de leur rôle de retransmission auprès des autres étudiants. Ils rédigeront un compte-rendu pour leurs collègues étudiants.

Ils sont ici associés à la co-construction du dispositif de formation.

Nous avons pu évoquer les difficultés d’un emploi du temps morcelé et en comprendre l’impact sur les lieux de stage.

La construction commune d’un livret d’accueil du stagiaire a aussi été sollicitée par certains lieux de stage. Nous avons transmis les informations sur les deux formations Formateur de terrain que l’IRTS met en place.

C’est un espace de savoir partagé et ce qu’on partage produit encore plus de savoir. Nous construisons , ici et ensemble, la professionnalisation du référent de terrain.

Finalement, c’est quand on se rencontre, que l’on se parle, que l’on se voit, que l’on commence à se connaitre… que c’est le mieux.

C’est par un moment sympathique que la réunion s’est terminée autour d’une galette… c’était de saison.



ES_-_IRTS_214_20_.jpgTarek Aidoud



Photos © Marie Christine Girod – IRTS 2014