Rencontre étudiants éducateurs spécialisés et théâtre

Print Friendly, PDF & Email

IRTS Ferme du Buisson 2012Dans le cadre du parcours autour des Techniques de médiation éducative – en concertation avec Julien Leloup, responsable de la filière – les éducateurs spécialisés de 3ème année ont assisté à un spectacle de théâtre et danse à la Ferme du Buisson (77), le jeudi 22 novembre 2012.

Le spectacle en question s’appellent Les oiseaux. Il est mis en scène par Madeleine Louarn, en collaboration avec le chorégraphe Bernado Montet, sous une bande son du groupe electropunck Sexy sushi et est issu d’un texte d’Aristophane.

IRTS Ferme du Buisson 2012Une des originalités de ce spectacle, qui tourne en France et à l’étranger, est qu’il se joue en présence de comédiens et danseurs professionnels et… handicapés, de la troupe Théâtre de l’Entresort / catalyse – Morlaix (29).

La metteur en scène Madeleine Louarn, l’administrateur de la Compagnie Thierry Seguin et Marion Ollivier, chargée des relations publiques de la ferme du Buisson ont rencontré les étudiants le lundi 26 novembre, à l’IRTS site de Neuilly-sur-Marne. Une demi-journée passionnante d’échanges animée par Joêl Kerouanton, formateur.

Présentation du spectacle

Les Oiseaux

La ferme du Buisson

Scène nationale de Marne-la-Vallée

La comédie était restée un terrain inexploré par l’Atelier Catalyse, qui s’était jusqu’alors distingué sur la scène théâtrale par des montages de récits de SDF, de textes de Samuel Beckett, de Lewis Carroll ou de l’ahurissant marginal russe Daniil Harms.

Cette troupe de comédiens professionnels, constituée de personnes handicapées mentales (une des plus passionnante en France) et étroitement liée à la metteur en scène Madeleine Louarn et son Théâtre de l’Entresort depuis 1994, marque un tournant notable en revenant a l’épicentre du rire : Aristophane, Les Oiseaux, dans une belle adaptation contemporaine de Frédéric Vossier.

Soit une farce philosophique animalière et corrosive balayant les registres les plus bariolés de la comédie grecque, du grotesque à l’obscène, sans exclure la parodie ou les satires assassines contre les sophistes et la démocratie corrompue. Un rire intempestif et libératoire qui pourrait trouver une résonance singulière et poétique dans l’interprétation des comédiens de Catalyse « drôles et ridicules, gracieux et cruels ».

Grâce à Bernardo Montet, chorégraphe, les comédiens seront des danseurs ébouriffants sur une musique électropunck rappelant les extravagances et les fantaisies dadaïstes. La mise en scène de Madeleine Louarn espère nous ravir autant que nous surprendre.

En savoir plus sur le spectacle, voir les images… : site
lafermedubuisson.com

Ecouter Madeleine Louarn : Site France Culture – Emission Pas le peine de crier – Aristophane contemporain – du 23 11 2012.

Photos : Nathalie Hubert – IRTS 2012

A lire également