…Traces n°05

Print Friendly, PDF & Email

Edito

Marcel JAEGER, Directeur général de l’IRTS

2Les formations sociales et les nouvelles formes de professionnalisation2

Trace n°5Le premier semestre 2007 marque une étape importante dans la
redistribution des cartes entre l’Etat et la Région en matière de formations
sanitaires et sociales. On sait que, désormais, le Conseil régional agrée et finance les instituts de formation. Il accorde aussi des aides aux étudiants, notamment sous forme de bourses. Il a donc un rôle essentiel dans le devenir des uns et des autres. C’est pourquoi nous sommes très attentifs à l’adoption finale du schéma régional des formations.

En même temps, l’Etat a conservé, dans ses compétences, l’organisation
des diplômes et le contrôle pédagogique. Pour cela, la loi a prévu qu’il fasse
inscrire par la DRASS, dans une liste de « déclarations préalables », tous les
projets pédagogiques d’ici le 30 juin 2007. Le Conseil régional ne peut agréer un
institut que si ses projets de formation sont dans cette liste.

Dans ce contexte, la marge de manoeuvre déjà réduite par la réforme des
différents diplômes amène à se positionner de plus en plus clairement par rapport à une politique de formation et à des missions qui sont le fait du législateur. Cela n’interdit pas les expérimentations et les innovations pédagogiques, le développement de la recherche. Mais cela impose un esprit de responsabilité par rapport à de nouvelles exigences.

On comprendra ainsi l’accent mis par le Conseil Régional sur plusieurs
chantiers décisifs : par exemple, le développement des métiers d’aide à la
personne, de niveau V, des métiers de la petite enfance, les actions de formation transversales, l’alternance, les liens avec l’Education Nationale…

Que le paysage de la formation change est une évidence. Surtout, il importe
de percevoir, derrière de nouvelles formes de certification, ce que nous avons mis au centre de notre journée d’études du 14 mars 2007 : consacrée aux « nouvelles formes de professionnalisation ». C’est cela que nous devons mettre au centre de nos préoccupations, car la capacité à intervenir aujourd’hui auprès des personnes en difficulté en dépend.

…Traces n°05 à télécharger