Une approche éducative par le yoga pour les étudiants

La semaine du 20 au 24 janvier 2014, les étudiants de 1re année des filières assistant de service social, éducateur de jeunes enfants et éducateur spécialisé étaient en formation transversale médiations créatives.

L’objectif pédagogique de ce temps de formation défini par Marie Haloux, formatrice est d’interroger le lien entre une pratique - culturelle, sportive, artistique... et celle de étudiant en formation - lien avec le public rencontré en stage, possibilité de mise en place d’atelier et/ou de soutien à la mise en place.

Un focus sur l’atelier encadré par Margarete Hiller, pédagogue et professeur de yoga Être bien dans son corps, avec soi-même, avec les autres : une approche par le yoga.

Présentation de l’atelier par Margarete Hiller

Margarete HillerTous les jours nous prendrons un temps pour expérimenter des exercices de yoga simples et ludiques à destination des enfants ou des adolescents qui pourront facilement être intégrés dans un travail éducatif ou social.

Cette semaine nous allons rentrer progressivement dans le yoga du corps et de l’esprit afin de nous assouplir en douceur, harmoniser les fonctions du corps et augmenter progressivement notre énergie vitale. Par la relaxation profonde nous apprendrons à lâcher des tensions et à retrouver ainsi un bien-être qui nous permet d’agir avec calme et disponibilité intérieure dans notre quotidien et dans notre futur métier.

Nous allons également étudier des thèmes qui nous aident à mieux affronter les défis de notre vie comme la gestion du stress, l’alimentation et l’hygiène de vie.

Temps calme

C’est le 3e jour de l’atelier, début d’après-midi. Un groupe de 12 étudiantes est déjà là, bien qu’il ne soit pas encore l’heure de commencer. Que des filles dans ce groupe ? Les futurs travailleurs sociaux sont-ils gagnés par les stéréotypes du genre pour les activités ? Elles ne le savent pas et font, à juste titre, remarquer que la majorité des étudiants de l’IRTS sont des filles...



Il règne un calme apaisant dans la salle. L’agitation, les interpellations et les déplacements de mobilier dans le couloir par les autres ateliers ne semblent pas perturber le travail.

Au tableau, un titre dans l’air du temps : Comment remédier au stress ?
Une liste que l’on pourrait afficher dans ses tablettes : faire du sport, boire de l’eau, pleurer pour se permettre de se lâcher, éviter certaines situations, prendre du recul, RESPIRER – j’inspire mon corps se calme, j’expire, je me détends – animal domestique... Un autre plus abscons : Yoga-nidra. [1]



La séquence commence en position assise, les bras sur la table, on pose sa tête dessus, on ferme les yeux et l’on suit dans un profond silence les consignes de Margarete Hiller.



Puis, une petite séquence de mandala [2], des exercices de mise en confiance, des figures du yoga... Les étudiantes sont concentrées, attentives, et bien sûr des fous rires qui libèrent...


mandala



















Étudiantes : Servane Fauvel, Claire Fourmaux, Annaïs Guiheneuc, Emmanuelle Jamot, Julie Khaled, Marine Krauss, Albane Lecanu, Maggy Le Herisse, Wendy Maximy, Lise Revert, Aurélie Vernay, Agathe Vinas et Roseline Yalap.

Photos ©Marie Christine Girod IRTS 2014

[1] Yoga nidra est une manière de s’approcher consciemment du sommeil. C’est une pratique qui peut durer de 10 minutes à une heure. La technique se fait allongé sur le sol en suivant mentalement les instructions du guide.
Site Internet yogaetmeditationparis.fr

[2] Mandala signifie littéralement "cercle" mais il désigne plus largement un objet support à la méditation et à la concentration composé de cercles et de formes diverses.
Diagramme cosmique peint sur une toile ou composé de sable coloré, le mandala constitue parfois aussi un motif architectural.
Sorte de cercle sacré, il reflète la structure concentrique de l’univers et contient la représentation des divinités bouddhiques.
Il est associé à des exercices de visualisation, au cours desquels le méditant cherche à créer des images mentales de Bouddha et des bodhisattva.
Le mandala sert de support au méditant, il est une représentation pure de notre nature profonde.
Extraits de : "Tibet la roue du Temps" Actes Sud - Sylvie Crossman. "Encyclopédie des symboles" Le Livre de Poche - Edition française établie sous la direction de Michel Cazenave.

Actualités de l’école


Explorez le site

Géolocalisation

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 Novembre
92123 Montrouge
Tel : 01 40 92 01 02
contact.montrouge@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
150 avenue Paul Vaillant Couturier
93330 Neuilly-sur-Marne
Tel : 01 49 44 67 10
contact.neuilly@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu

Qui sommes nous

Association fondée en 1900 et déclarée le 26 juillet 1901, elle devient une Fondation reconnue d’utilité publique en 1978. En 1987, la Fondation ITSRS (Institut de travail social et de recherches sociales) est agréée en tant qu’Institut Régional du Travail Soial (IRTS). À partir de novembre 2001, l’ITSRS à Montrouge et l’ISIS à Neuilly-sur-Marne ont été réunis afin de former un seul IRTS sur deux sites regroupant au total près de 1700 étudiants.

Nos partenaires

Ile de France Unaforis

© 2009 fondation-itsrs.org, tous droits réservés