6e Edition Biennale du film d’action sociale 2015

Print Friendly, PDF & Email
Bonne nouvelle. La Biennale du film d’action sociale, après avoir eu de grosses difficultés à se mettre en place pour l’Édition de 2013, a bien eu lieu en 2015. Avec quelques changements  : l’Ecole normale sociale – ENS – est un nouveau partenaire, la Biennale avait lieu en février, ce sera du mardi 13 au jeudi 15 octobre 2015 et un nouveau lieu, l’Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL à Paris 18e.

Avec le soutien de la Mairie du 18e et de la Maif.
Auditorium Auberge de jeunesse PajolAuberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL

 

©Auditorium – Auberge de jeunesse Pajol & ©Façade – Aude Vogèle

Le programme

2 programmations en parallèle – de 9h à 17h – avec des films qui abordent les thématiques du secteur social et des questions de société. Un événement qui permet d’articuler formation et culture ; de mettre au travail les représentations sur le handicap, les migrants, la justice, les jeunes, les actions culturelles, le genre, l’histoire…

Programmation 1 Programmation 2
Mardi 13 octobre 2015 Mardi 13 octobre 2015
Auditorium Salle Bastille Denfert
9h00 Accueil 9h00 Accueil
9h15 Ouverture 9h15 Ouverture
10h30 Vivant ! 9h30 Murmures
11h00 Des étrangers dans la ville
13h45 Accueil 13h45 Accueil
14h00 Ces enfants sur mon chemin 14h00 Vies d’ici, vues d’ici
15h30 Hier, la dernière étape 15h35 Du cœur au ventre
16h00 Longtemps après – Martine & Bérénice
Mercredi 14 octobre 2015 – Complet Mercredi 14 octobre 2015 – Complet
Auditorium Salle Bastille Denfert
9h00 Accueil 9h00 Accueil
9h15 Le sexe de mon identité 9h15 À ceux qui viennent après nous
10h40 Papé 10h35 Turbulences
11h05 Ion 11h05 Un toit sur la tête
13h45 Accueil 13h45 Accueil
14h00 Je vous salue ma rue 14h00 Gueule de loup
15h10 Mais je le dis pas… 14h40 J.M. Mondésir
15h50 Une vie normale 15h30 Les Fils de la terre
Jeudi 15 octobre 2015 Jeudi 15 octobre 2015
Auditorium Salle Bastille Denfert
9h00 Accueil 9h00 Accueil
9h15 Etranges étrangers 9h15 Zones d’ombre
10h50 La Bataille de l’Eau Noire 11h15 Vieillir à l’ombre
13h45 Accueil 13h45 Accueil
14h00 Corse, Ile des Justes ? 14h00 Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés
15h00 Enquête cheminots – projet industriel de la SNCF 15h10 L’homme qui n’a pas d’heure
16h00 Palmarès & Remise des prix 16h00 Palmarès

Corse, Ile des Justes ?
André et Clémentine CAMPANA – 2013 – Documentaire – 52’
En 1941, s’intensifie la politique anti-juive. Comme toutes les préfectures, la Corse reçoit les ordres du gouvernement de Vichy de rafler dans un premier temps les juifs étrangers, en zone libre, puis en zone occupée. Mais alors pourquoi la Corse est-elle le seul département de France qui n’a arrêté ni déporté de juifs, sauf peut-être un, accidentellement, comme le dit l’avocat et historien, Serge Klarsfeld ?
André et Clémentine Campana parcourent la Corse à la rencontre des témoins qui parlent d’hospitalité, croisent les récits avec les éléments d’archives, remontent l’histoire jusqu’au siècle des lumières et Napoléon. Un fait qui méritait d’être connu.

 

Enquête cheminots – projet industriel de la SNCF
André CAMPANA – Agence Campana-Eleb-Sablic – 2002 – 33’
Il est assez normal pour toute organisation, de partir d’une évaluation de l’existant pour construire l’avenir. Des méthodes d’analyse quantitative sont généralement les plus utilisées.
L’agence Campana-Eleb-Sablic s’est spécialisée dans l’accompagnement du changement. Elle travaille depuis 1985 sur l’opinion interne et externe, au moyen d’enquêtes filmées qualitatives demandées par les entreprises privées ou publiques, associations, administrations, collectivités territoriales…
Il y a 13 ans, des forums étaient organisés pour construire le projet stratégique de la SNCF. Le film L’enquête cheminots commandité par la SNCF est projeté ; départ de l’animation du débat. Les salariés et Louis Gallois, président de la SNCF vont ensuite débattre pendant 3 heures.
Pour le film, André Campana et son équipe ont posé 2 questions à 380 salariés. Quelle est la question la plus importante pour le forum ? Que faut-il garder ou changer en priorité dans l’entreprise ? Les réponses vont naturellement aborder les notions de service public, d’ouverture des marchés, de rentabilité, de dialogue social… mais c’est surtout le parler vrai au service d’une médiation citoyenne dans l’entreprise qui est recherché… et en 30 ans d’enquête, André Campana, précise que ça n’est jamais la question des salaires qui arrive en premier…

Débat en présence d’André Campana.

André CampanaAndré Campana & Marie Christine Girod

André CampanaMarie Christine Girod

Présenter André Campana n’est pas aisé. Son parcours est riche d’expériences. On peut dire que s’’il a eu la bougeotte, c’est qu’il est têtu… c’est le parler vrai et l’information au service de la citoyenneté qui l’intéressent.
Pour simplifier on peut dire qu’André Campana est un journaliste documentariste qui a un parcours historique à la télévision française.
Amateur d’art, il peut vous guider le temps d’une visite de sa collection personnelle. Il prépare d’ailleurs un catalogue qui aura pour titre L’art du soulèvement dont les œuvres vont résonner avec des éléments de sa propre vie.

 

La télévision
Après avoir débuté dans la presse écrite au journal le Figaro – qu’il quittera en 1975 lorsque Robert Hersant en a pris le contrôle – il fut l’un des créateurs avec Michel Bassi et Alain Duhamel de la 1re émission de débat politique en France en 1970 : A armes égales[[A armes égales est une émission diffusée en début de soirée à l’ORTF jusqu’en 1975. Des extraits à découvrir – et c’est passionnant –, sur le site Internet de l’INA : ina.fr]]. Il est ensuite responsable de collection puis rédacteur en chef du magazine VENDREDI, célèbre magazine de FR3 de 1976 à 1985.
Exclu 2 fois de la télévision nationale, André Campana s’intéresse alors aux télévisions locales dont il a été l’un des pionniers en créant en 1987 TV8 Mont-Blanc – 1re des télévisions départementales –, puis en étant opérateur de la télévision TLM – Lyon –, puis en créant Antilles Télévision.

L’étude de l’opinion – enquête qualitative audiovisuelle
Les pouvoirs publics ne donnant pas les moyens réglementaires à la télé locale de trouver son financement, André Campana jette l’éponge et se tourne vers une activité de communication qui a toujours été une ligne directrice de son parcours : l’expression citoyenne. Il crée, avec Jean-Charles Eleb, une entreprise d’étude de l’opinion à base d’enquête qualitative audiovisuelle. Des milliers d’entretiens avec les Françaises et les Français depuis 30 ans sur la manière dont ils voient l’avenir et ce qu’il faudrait faire pour améliorer la situation. En 2012, l’entreprise est vendue aux salariés, pour assurer la pérennité de l’emploi et du concept.

Les films documentaires
André Campana a co-réalisé plusieurs documentaires parmi lesquels en 1995, Le Combat de Serge Klarsfeld. Des crimes nazis à la responsabilité française[[Le Combat de Serge Klarsfeld. Des crimes nazis à la responsabilité française – Gloria Campana – 1995 – 60’]]. Un portrait de Beate et Serge Klarsfeld diffusé sur France2. Suite à ce travail de fond sur la Shoah, Gloria et André Campana entreprennent en 2008 une enquête sur la question qui fait alors l’objet d’une polémique publique : La Corse peut-elle être qualifiée d’Ile des Justes ? En 2010, ils tournent une première séquence sur l’hommage rendu au village de Canari, dans le Cap Corse, par l’association Villages de France. Ce sera la 1re scène du documentaire.

Prix UNAFORIS
Une vie normale – Édouard CUEL & Gaël BRETON – 1er prix
L’homme qui n’a pas d’heure – Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER – 2e prix
Je vous salue ma rue – Françoise ROUMANET – Mention spéciale
Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés – Rachid OUJDI – Mention spéciale
Prix Encouragement MAIF – Compétition 1er film / film d’atelier
Vies d’ici, vues d’ici – Collectif – Le personnel du Foyer de vie de la Maison d’accueil spécialisée Saint-Louis de Villepinte dans le cadre des Observatoires documentaires, sous la direction du réalisateur Philippe TROYON – 1er prix
Murmures – Jérôme MARTIN – 2e prix
Ion – Olivier MAGIS – Mention spéciale
Mais je le dis pas… – Djamal AMMARI – Mention spéciale

Accueil
AccueilAccueil

Ouverture programme 1

  • Chantal Goyau, directrice générale de l’ETSUP
  • Hervé Létang, directeur général de l’IRTS
  • Martine Trapon, directrice générale de l’ENS Paris

Présentation du comité de sélection

  • Anne Bernard, documentaliste, présidente du comité de sélection – IRTS
  • Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale – IRTS
  • Christine Martin, assistante de service social, titulaire d’un Master de recherche en arts plastiques et sciences de l’art
  • Alexandra Meric, ancienne étudiante éducateur de jeunes enfants – IRTS – Excusée
  • Hervé Morandeau, formateur – IRTS
  • Véronique Valbin, formatrice – ETSUP

Eric Santamaria, Martine Trapon, Chantal Goyau & Hervé LétangMartine Trapon, directrice générale ENSChantal Goyau, directrice générale ETSUP

Les films

 

Le public - Film Vivant !Vincent Boujon

 

Vivant ! – Hors compétition – Vincent BOUJON – 2014 – Documentaire – 80′

Érika HaglundStéphane Petricca & Érika Haglund

 

Ces enfants sur mon chemin – En compétition -Érika HAGLUND – 2014 – Documentaire – 48′

Christophe RamageInterview par les étudiants de l'atelier Blog

 

Hier, la dernière étape – En compétition – Christophe RAMAGE – 2014 – 15′

Brigitte LemaineLogtemps après - débat Stéphane Petricca

 

Longtemps après – Martine & Bérénice – En compétition – Brigitte LEMAINE – 2014 – Documentaire – 34′

Etudiantes de l'ETSUP, réalisatrices & Gilles GarciaLaura Seigné & Sarah Jabely, co-réalisatrices

Gaëtane Robinet, co-réalisatriceCécile Vannson, co-réalisatrice

Luce Leger, co-réalisatricePublic

 

 

30% d’Humains ? – Film d’atelier Hors compétition – Sarah JABELY, Lucie LEGER, Gaëtane ROBINET, Laura SEIGNÉ & Cécile VANNSON, étudiantes éducateur spécialisé à l’ETSUP ; accompagnées par Stéphane ARNOUX, réalisateur – 2015 – Documentaire – 11′

Nicolas PolixeneGilles Garcia

 

Papé – En compétition 1er film / film d’atelier – Nicolas POLIXENE – 2015 – Fiction – 17′

Olivier Magis & Gilles GarciaOlivier Magis

 

Ion – En compétition 1er film / film d’atelier – Mention spéciale – Olivier MAGIS – 2013 – Documentaire – 57′

Françoise RoumanetInterview par les étudiants de l'atelier Blog

 

Je vous salue ma rue – En compétition – Françoise ROUMANET – 2014 – Documentaire – 52′ – Mention spéciale

Louisette BadieMarc Trollé & Anne Delouvrié

 

Mais je le dis pas… – En compétition 1er film / film d’atelier – Mention spéciale – Djamal AMMARI – 2013 – Documentaire – 11′ – Débat en présence d’Anne DELOUVRIÉ, enseignante et Marc TROLLÉ proviseur – collège de Lille.

 

Débat avec la salle - Une vie normaleEdouard & Vincent Cuel

Gaël BretonEdouard Cuel

 

Une vie normale – En compétition – Édouard CUEL & Gaël BRETON – 2015 – Documentaire – 56′ – 1er prix
Débat en présence de Vincent et d’Édouard CUEL & Gaël BRETON, réalisateurs.

Hervé morandeauAuberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL - Extérieur

 

La Bataille de l’Eau Noire – Hors compétition – Benjamin HENNOT – 2015 – Documentaire – 75′

Ouverture programme 2
Marie Christine Girod, directrice artistique de la Biennale du film d’action sociale.

Présentation du jury Prix encouragement Maif.

  • Dominique Galatola, inspecteur Jeunesse et sport, chef de projet – Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d’Ile-de-France
  • Marine Deshayes, étudiante éducateur spécialisé
  • Daniel Frisoni, directeur du festival du film d’action sociale IRTS de Lorraine
  • Stanley Jacquet, président de l’ETSUP

Nathalie BourguetDaniel Frisoni

Marie Christine Girod, Stanley Jacquet & Daniel Frisoni - Présentation du Jury

 

Les films

 

Marcel Trillat

Marcel TrillatMarcel Trillat, rencontre avec les spectateurs

 

Des étrangers dans la ville – Hors compétition – Marcel TRILLAT – 2014 – Documentaire – 69′ – Débat en présence de Marcel TRILLAT réalisateur & Camille GILET productrice

Philippe Troyon & le collectif MAS Saint-Louis - VillepintePhilippe Troyon & le collectif MAS Saint-Louis - Villepinte

 

Du cœur au ventre – Hors compétition – Pierre-François LEBRUN – 2014 – Documentaire – 70′ – Débat en présence de Thierry GASNIER producteur

 

Marina Galimberti & Soraya Sekkouri-Naura

 

Un toit sur la tête – En compétition – Olivier COUSIN – 2015 – Documentaire – 52′

Sylvie Doyon & un acteur du film J.M. mon désir

 

Les Fils de la terre– Hors compétition – Édouard BERGEON -2013 – Documentaire – 87’

 

Mika Gianotti, interview par les étudiantsMarie Agnely & Martine Trapon

 

Vieillir à l’ombre – En compétition – Johanna BEDEAU – 2014 – Documentaire – 59′ – Débat en présence de Marie AGNELY, productrice

 

Rachid Oujdi, interview par les étudiants

Rachid Oujdi & de Thierry Aflalou

 

Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés – En compétition – 2014 – Documentaire – 52′

 

Gilles Garcia, Vianney Lambert & Vincent Reignier

 

L’homme qui n’a pas d’heure – En compétition – 2e prix – Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER – 2014 – Documentaire – 30′

Palmarès et clôture de la Biennale du film d’action sociale

Marie Christine GirodRemise des prix - Biennale 2015

  • Remise des prix du Concours Image pour l’affiche par Hugues Dublineau, Président de la Fondation ITSRS
    En présence d’Anne Bernard – 1er prix – et de Yacine Beghdadi, Witney Feller, Anh Minh Le, Coralie Normand, Alexandre Potier et Maely Thevenin, jeunes de l’IME Léopold Bellan de Bry-sur-Marne (94) accompagnés par Mireille Gourdin animatrice de l’atelier – 2e prix.

Bernard Bosc , Martine Trapon & Solène TranchantHugues Dublineau, Président du jury & Marie Christine Girod

Jeunes de l'IME Léopold Bellan de Bry-sur-Marne (94) accompagnés par Mireille Gourdin animatrice de l'atelier - 2e prixJeunes de l'IME Léopold Bellan

  • Remise des Prix Encouragement Maif par Dominique Galatola, Président du jury
    En présence de Bernard Bosc, mandataire du conseil d’administration de la MAIF.

Bernard Bosc, Marine Deshayes, Daniel Frisoni & Stanley JacquetDominique Galatola & Béatrice Argentin, directrice du foyer de la MAS Saint-Louis

  • Présentation du jury UNAFORIS & remise des prix films en compétition par André Campana
    Président du jury : André Campana, journaliste, écrivain, animateur-producteur de télévision, ancien directeur d’une agence d’information et de médiation spécialisée dans l’expression citoyenne, Thierry Delorme, éducateur spécialisé, Marina Galimberti, Rapsode Production et Chantal Goyau, directrice générale de l’ETSUP

Marina Galimberti, André Campana & Françoise RoumanetRachid Oujdi

Vianney Lambert André Campana & Vincent Reignier

Thierry Delorme & Chantal GoyauGaël Breton & Édouard Cuel

En présence de Nathalie Bourguet, chargée de mission à UNAFORIS, coordinatrice de la Commission Image & Daniel Frisoni, directeur des Rencontres documentaires – 21e Festival du film d’action sociale – février 2016.


Nathalie BourguetDaniel Frisoni

La presse – Article des ASH du 2 octobre 2015. Juste une précision la Biennale du film d’action sociale est organisée par 3 écoles : l’IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne, l’ETSUP et l’ENS.

ASH_-_Biennale_du_film_d_action_sociale_2_octobre_2015

 

 

Le blog Les dessous de la Biennale réalisé par les étudiants de l’IRTS

Blog_etudiants_Biennale_du_film_d_action_sociale_i.jpg

6 interviews de réalisateurs : Mika GIANOTTI – Zones d’ombre / Érika HAGLUND – Ces enfants sur mon chemin / Vianney LAMBERT & Vincent REIGNIER – L’homme qui n’a pas d’heure – 2e prix / Rachid OUJDI – Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés – Mention spéciale / Christophe RAMAGE – Hier, la dernière étape / Françoise ROUMANET – Je vous salue ma rue – Mention spéciale et… les photos des débats.

Etudiants atelier blog : Joëlle BOIDOU N’GROMA, Aline COATANOAN, Agathe DJENDEREDJIAN, Léa DUTARDE, Camille LARUE, Tifenn LE BRIS, Hélèna MAROLEAU, Solène PARIS, Morgane PIOLOT, Armelle QUINTIN, Eric SIPHON, Zoé TAVARES, encadrés par Clara IPARRAGUIRRE, réalisatrice de films documentaires et éducation à l’image.
Etudiants atelier photo : Muriel BAMBA CLAIR, Romain BORDERIEUX, Perrine DARRIET, Emilie DUWEZ, Alexis FLEURY, Alice GRIGNON, Chloé HARNIST, Clémence AUCHARD, Simon HUET, Samia JUMENTIER, Marion LE ROCH, Radhia NEMER, Tiphaine PITEL, Basile TUDOCE encadrés par Jean-Luc PAILLÉ, photographe.


Atelier blog - prise de vueAtelier blog - prise de vue

Atelier blog - écritureAtelier blog - souvenir

 

 

La radio web Le trottoir d’à côté En direct depuis la 6e Biennale du Film d’action sociale, Xavier CROMBE reçoit Edouard CUEL, Vincent CUEL et Gaël BRETON, l’équipe du film Une vie normale – 1er Prix Unaforis – ainsi que le réalisateur Olivier COUSIN pour Un toit sur la tête. Du cinéma à écouter pour le plaisir et la curiosité.

Xavier Crombé


Biennale_du_film_d_action_sociale_2015_1er_prix.jpg

1er prix – Anne Bernard – Paris (75)


Biennale_du_film_d_action_sociale_2015_2e_prix.jpg

2e prix – IME Léopold Bellan – Bry-sur-Marne (94)
Atelier animé par Mireille Gourdin. Réalisation : Yacine Beghdadi, Witney Feller, Andréa Hemery, Anh Minh Le, Coralie Normand, Alexandre Pottier & Maely Thevenin.


Biennale_du_film_d_action_sociale_2015_3e_prix.jpg

3e prix – Patrick Quesselaire – Paris (75)

Photos – ©Anne Bernard & les étudiants de l’atelier photo – IRTS 2015

Inscription

Public
La Biennale du film d’action sociale est ouverte à tout public et plus spécifiquement aux étudiants, professionnels et usagers du secteur social et médico-social.

Tarifs

Inscription à titre individuel – Sans attestation de présence
– inscription pour 3 jours : 40 €
– inscription par journée : 20 € par jour
Inscription au titre de la formation continue – Avec attestation de présence
– inscription pour 3 jours : 150 €
– inscription par journée : 40 € par jour
Inscription groupe
Nous consulter.


Contacts

Inscriptions individuelles
Céline Deslandes – ENS Paris
+33 (0)1 40 38 67 09 – mercredi matin, jeudi et vendredi.
celine.deslandes@ensparis.fr
Inscriptions de groupes
Marie Christine Girod – Directrice artistique Biennale
+33 (0)1 40 92 34 93
inscription.festival@irts-montrouge-neuillysurmarne.eu
Aude Vogele, assistante
IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
1 rue du 11 novembre 92120 Montrouge
+33 (0)1 40 92 34 93
Aude Vogele

Lieu

Auberge de jeunesse de Paris Yves ROBERT- PAJOL – 20 esplanade Nathalie Sarraute à Paris 18e

 


Mairie_18_i.jpgUnaforismaif_internet.jpg