Fêtes de la pensée – Journées d’initiation à la recherche en travail social

Print Friendly, PDF & Email

Etudiants IRTSDu 26 au 28 juin 2012, à Neuilly-sur-Marne, étudiants ASS, EJE et ES de 1ère année, formateurs et invités se sont retrouvés autour des Fêtes de la pensée :

Trois journées d’initiation à la recherche en travail social – transversalité, collaboration et fabrique de l’identité professionnelle.

Un temps fort de formation, un concept original qui a su témoigner de la découverte, par les étudiants, de l’encrage de l’action sociale.

Le projet

Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. Einstein.

Etudiants IRTSL’idée des journées de la recherche en travail social a germé en septembre 2011. La 1ère idée était de réaliser des “États généraux du travail social.” Dans tous les cas, il nous semblait nécessaire de clore l’année universitaire par une mutualisation des expériences de savoirs durant la première année de formation. Des journées qui auraient pour objectifs de :

– mailler la méthodologie universitaire à la formation professionnelle

– proposer un contenu axé moins sur la certification que sur la fête de la pensée

– continuer à expérimenter la forme du séminaire de recherche

– produire des situations de rencontres entre étudiants, chercheurs et professionnels, autour de questionnements proches

Ces journées participent à la construction d’une posture de recherche professionnelle, et l’acquisition de compétences validées par l’écriture du mémoire de fin d’étude. En outre, ces trois jours s’inscrivent dans le cadre de la formation multi-filière et dans un parcours sur trois années.

Les fêtes de la pensée

Sur une idée originale d’Annie Hochberg, responsable des études

Sous la direction de Nabil Neffati, Directeur du site de Neuilly-sur-Marne

Scénario et mise en scène : Danièle Chabrier, formatrice et sociologue ; Joël Kérouanton, formateur et responsable de projet “art et travail social”

Lien avec la professionnalisation

John Ward, responsable de la professionnalisation

Ecoutants :

Yves Dublineau : Président de la Fondation ITSRS

Hervé Létang : Directeur général

Jacques Riffault : Directeur des études

Participants :

Étudiants éducateurs spécialisés, assistants de service social et éducateurs de jeunes enfants, tous en 1ère année à l’IRTS

Chercheurs invités

Daniel Bizeul, sociologue, maître de conférence à l’Université d’Angers, membre du Groupe de recherche ” École, Travail, Institutions ” de l’université Paris-VIII

Daniel Terral, éducateur spécialisé, Directeur d’établissement médico-social, Directeur de collection aux éditions Erès et chargé d’enseignement en Sciences de l’éducation à Paris-13

Gilles Roland-Manuel, pédo-psychiatre et Président du festival futur composé



Annie HochbergNabil Neffati, Directeur du Site de Neuilly-sur-Marne de l’IRTSJoël Kérouanton



Daniel BizeulHervé Létang, Directeur général de l'IRTSGilles Roland Manuel, psychiatre, Président de l’association Futur composé

Le programme

Journée 1 – mardi 26 juin 2012

Le goût de la recherche

Coordination : Danièle Chabrier, formatrice, sociologue.

Ecoutant : Hervé Létang, Directeur général de l’IRTS.

Il s’agit dans cette première journée de “donner corps” aux textes étudiés durant l’année universitaire, en rencontrant un auteur. C’est l’occasion de confronter ses propres expériences de recherche aux questionnements d’un chercheur.

Nous invitons le sociologue Daniel Bizeul. Les étudiants ont discuté plusieurs de ses articles autour des expériences d’enquête, notamment sur les “exemples parlants”et les “loyautés incompatibles”, après le parcours d’initiation à la recherche, en janvier 2012. Six mois plus tard, sa venue nous permettra de re-interroger les premières expériences de recherche, avec d’autres savoirs acquis en cours d’année.

En outre, cette rencontre préparera le travail de publication sur d’autres supports pour l’année prochaine.

Enfin, la rencontre avec un chercheur participe de l’apprentissage aux questionnements en situation de colloque : expliquer d’où on parle, problématiser brièvement et poser une question ouverte.

Journée 2 : mercredi 27 juin 2012

Du récit de formation au récit de pratique professionnelle

Coordination : Joël Kérouanton, formateur, responsable de projet Art et travail social

Ecoutant : Jacques Riffault, Directeur des études

Rendre lisible sa formation. Rendre lisible sa pratique professionnelle.

Rendre lisible le travail social. C’est autour de ce triptyque ambitieux que nous envisageons cette journée, placée sous l’égide de Michel de Certeau et de sa fameuse phrase : “le récit est l’espace théorique des pratiques.”

En racontant, je mets en perspective et j’élabore. Je produis de la connaissance sur les implications à l’œuvre dans le déroulement de l’action éducative et sociale.

Écrire en formation, c’est apprendre à être lu tout en ayant la maîtrise de ce qu’on souhaite faire lire.

Nous lirons un travail d’écriture, mené par une équipe éducative : éducateurs spécialisées et aides–médico-psychologiques, autour de récits de pratique professionnelle. Puis nous discuterons, en présence de Daniel Terral, l’initiateur de cette démarche, de leur “art de faire”.

Journée 3 : jeudi 28 juin 2012

Les savoirs fabriqués dans la pratique artistique

Coordination : Joël Kérouanton, formateur, responsable de projet Art et travail social

Ecoutant : Hugues Dublineau, Président Fondation ITSRS

Etudiants IRTSIl s’agit de considérer les pratiques artistiques comme objet de recherche et de production de savoirs, tant pour l’usager que pour le professionnel et, dans notre cas, pour l’étudiant.

Ludique, personnelle, subjective, inclassable, inévaluable, la pratique artistique n’en reste pas moins importante dans les méthodologies professionnelles en travail social.

Cette journée est l’occasion d’entendre un récit de pratique professionnelle par Gilles Roland Manuel, de proposer, aux étudiants et artistes des ateliers de technique de médiation, de restituer leur expérience – et donc de l’évaluer- et, enfin, de la questionner au regard des éléments apportés par le récit de pratique.

Découvrir les textes de références

Tolérer la similitude de Joël Kérouanton – Entretien avec Gilles Roland Manuel

Les travailleurs sociaux à l’épreuve de la question artistique par Gérard Creux

Photos : Anne Bernard et Nathalie Hubert – 2012