Journée d’études PREFAS GRIF – Réformes des formations du secteur social

Print Friendly, PDF & Email

Réformes des formations du secteur social. Nouveaux environnements, nouveaux enjeux ? Regards croisés France Québec

Public

  • formateurs, professionnels et étudiants

Date & lieu

  • mercredi 10 octobre 2018 de 9h00 à 17h00
  • IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne – 1 rue du 11 novembre – 92120 Montrouge

Inscription

Présentation

La journée est organisée autour de la restitution d’une recherche commanditée par le Groupement de recherche Ile-de-France – GRIF – et conduite en partenariat avec l’Université du Québec à Chicoutimi – UQAC. La recherche explore les transformations sur les pratiques professionnelles du point de vue des travailleurs sociaux et des cadres de proximité.

Elle démarrera par la présentation des principaux résultats de cette recherche et des questions et des perspectives qu’elle soulève.

3 axes d’analyse la structurent :

1. la mise en place de référentiels professionnels ou de formation est peu connue et ne semble pas avoir affecté les travailleurs sociaux interviewés. Pourtant, une analyse plus fine de leur discours montre que ces référentiels n’ont pas été sans influencer les pratiques et les positionnements des travailleurs sociaux.

2. la recherche démontre que le déploiement de la Nouvelle gestion publique – NGP – impacte les travailleurs sociaux en limitant leur autonomie et en produisant des cadres et des outils à visée de standardisation des pratiques. Néanmoins, les travailleurs sociaux rendent compte qu’ilsne sont pas sans ressources pour conserver une capacité à orienter leur activité.

3. les réactions et les positionnements des professionnels interviewés sont fortement corrélés à leur inscription générationnelle : plus militants pour les plus âgés, plus pragmatiques – ce qui ne veut pas dire sans référence à des valeurs – pour les plus jeunes.

L’intérêt d’une telle recherche et de sa restitution pour le GRIF, les écoles qui le composent, leurs formateurs et leurs étudiants, leurs commanditaires et leurs tutelles, les institutions, les professionnels et les usagers du travail social, est qu’elle peut conduire ces acteurs à identifier les questions qu’elle leur pose et à les mettre au travail.

Programme

9h00 – Accueil

9h30 – Propos introductif

9h45 – Restitution de la recherche par le groupe de chercheurs

  • Philippe Lyet, responsable du centre de recherche de l’Etsup, directeur-adjoint du GIS Hybrida-IS, membre associé au Laboratoire EMA Université de Cergy-Pontoise, HDR en sciences de l’éducation
  • Yvette Molina, chargée de recherche à ASKORIA, chercheuse associée au Centre Maurice Halbwachs – CNRS-ENS-EHESS
  • Marie-Pascale Million, responsable Formations continues et VAE, Ecole pratique de service sociale
  • Alain Bonnami, responsable Master2 Management stratégique des services et des établissements pour personnes âgées, référent formation continue, IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne
  • Louise Carignan, professeure agrégée et chercheure Unité d’enseignement en travail social Université du Québec à Chicoutimi
  • John Ward, chercheur associé, laboratoire Pléiade EA 7338, université Paris 13 SPC

12h30 – Déjeuner libre

14h00 – 3 tables rondes correspondant aux thématiques présentées le matin

–Comment organiser, pratiquer et former au travail social quand la Nouvelle Gestion Publique transforme la professionnalisation des travailleurs sociaux ?

–Comment penser la formation des travailleurs sociaux, au moment où des référentiels renouvelés vont être mis en place, quand la recherche conduite montre le faible impact des référentiels précédents sur les pratiques et les positionnements des travailleurs sociaux ?

– Comment penser la formation et la pratique des travailleurs sociaux quand les caractéristiques générationnelles conduisent à des positionnements fortement différenciés ?

15h45 – Restitution des tables rondes

16h45 – Clôture et perspectives