Le pair-aidant : un nouvel acteur du travail social – ouvrage d’Alain Bonnami

Print Friendly, PDF & Email

Un ouvrage articulant pair-aidance & travail social

 

Alain Bonnami est responsable de 2 formations  supérieures de niveau I – Masters2 MSSEPA et Master MOSS – et de la formation à la pair-aidance à l’IRTS. Titulaire d’un master de recherche de la chaire de travail social du Cnam – Travail social, action sociale et société.

Alain Bonnami a mis en place et coordonne à l’IRTS des actions de formation en direction de pairs-aidants, acteurs non reconnus comme travailleurs sociaux diplômés. Néanmoins, ces acteurs interviennent au quotidien dans l’accompagnement et le soutien auprès des publics accompagnés, et cela avec les professionnels. Ils sont qualifiés pairs-aidants, avec leurs compétences, leurs expertises du vécu et savoirs expérientiels, leurs processus de soins et de rétablissement. 2 premières formations ont été réalisées à l’IRTS avec l’Armée du salut et les Enfants du canal.

Aujourd’hui les pairs-aidants agissent au sein d’institutions relevant de la santé mentale ou de l’intervention sociale et médico-sociale.

Le pair-aidant : un nouvel acteur du travail social ? articule expérience de formation, analyse d’un fait social et ouvre sur les enjeux d’aujourd’hui en terme de participation des personnes concernées.

Conférence-débat à suivre en 2019…

Le pair-aidant : un nouvel acteur du travail social ?

Nouveaux enjeux, nouvelle approche de l’accompagnement et du soutien

Au sein de l’action sociale et médico-sociale, la reconnaissance de l’aide et du soutien apportés par des personnes concernées à d’autres personnes, en fonction de situations similaires rencontrées, s’est progressivement institutionnalisée depuis les années 1990. L’avènement du droit des usagers ainsi que les directives publiques en faveur du droit des patients, la promulgation de formes de coopération nouvelles entre publics et professionnels ont transformé le statut de ces personnes concernées : de l’usager bénéficiaire de services à celui de rendant service.

En France, la pair-aidance s’est d’abord développée dans le champ de la santé mentale et du handicap. Aujourd’hui, le secteur de l’accueil, hébergement et insertion – AHI – et de l’urgence est tout particulièrement concerné. En témoigne le Plan quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme – 2018-2022 – qui  fixe le développement du travail pair comme l’une de ses priorités d’action.

De fait, un nouvel acteur s’affirme sur la scène du travail social : le pair-aidant. En complémentarité des professionnels, il apporte, par son expérience du vécu, un savoir empirique pour agir au plus près des besoins des personnes.

  • dans quelle mesure cette reconnaissance du savoir expérientiel des pairs change-t-elle la donne ?
  • quelle est la pertinence de cette nouvelle approche en appui des équipes, accompagnement et soutien auprès des publics ?
  • comment les pairs-aidants s’insèrent-ils dans les organisations de travail ? Quelle est leur participation réelle sur les terrains et, au-delà, dans les instances de gouvernance du secteur social et médico-social ?
  • quelles compétences spécifiques ?…

Cet ouvrage apporte des clés de compréhension et d’analyse d’un phénomène encore peu connu mais qui ouvre à de nouveaux enjeux pour le travail social. Afin n d’étayer son propos, l’auteur s’appuie sur des entretiens avec des pairs-aidants mais aussi avec des cadres ayant choisi de recruter ces personnes concernées et ayant revendiqué la nécessité de leur qualification. À ce titre, il rend compte de l’élaboration d’un programme de formation initié au sein d’une école de travail social.

Le pair-aidant : un nouvel acteur du travail social ? Alain Bonnami – esf éditeur – Collection Actions Sociales / Référence – 27 février 2019 – EAN 978-2850863196.

Bibliographie

A paraître

  • Bonnami A., La reconnaissance des savoirs expérientiels dans la formation de pairs-aidants. Analyse d’un dispositif de formation au sein de l’IRTS IDF Montrouge Neuilly-sur-Marne, visant la participation des personnes concernées, n° intitulé La participation des personnes concernées à la formation des professionnels, Revue Vie socialeCédias Musée Social, 2019

Déjà parus

  • Bonnami A., Recognizing experiential knowledge in the process of professionalization of peer helpers: an analysis of an educational program for resource people in France, Social Work Education, janvier 2019
  • Bonnami A., L’expériential Learning. Un courant de recherche fécond pour la compréhension de l’apprentissage des compétences managériales, Le management des chefs de service dans le secteur social et médico-social, sous la dir de Delaloy Maxime, Foudriat Michel, Noble François, Dunod, 2015
  • Bonnami A., Le stagiaire CAFERUIS en situation de handicap. L’exemple de professionnels éducateurs sourds, Chef de service dans le secteur social et médico-social. Enjeux, rôles et stratégies d’encadrement, sous la dir de Amistani C, Guélamine F, Mounir H, Dunod, 2013
  • Alain Bonnami, Le rôle des apprentissages professionnels informels dans la dynamique de l’alternance. L’exemple de la formation des éducateurs spécialisés, Forum, Revue de la recherche en travail social, numéro 139-140, octobre 2013
  • Ott L, Bonnami A., Ouvrir le travail social aux professionnels sourds. Rapport final de recherche et annexes, l’Harmattan, 2010
  • Bonnami A., Inclusion des éducateurs sourds et justice sociale. Une interprétation à l’aide des principes de justice de John Rawls – sous la dir de Simon Wuhl – mémoire de recherche, Master de recherche Chaire de Travail Social, Cnam, 2010

A lire également